Librairie Basta! Chauderon
Petit-Rocher 4
1003 Lausanne
021 625 52 34

chauderon@librairiebasta.ch

Horaires
lundi : 13h30 - 18h30
mardi à vendredi : 10h - 18h30
samedi : 10h - 17h

Librairie Basta! Dorigny
L'Anthropole
Université de Lausanne
1015 Lausanne
021 691 39 37

dorigny@librairiebasta.ch

Horaires
lundi à mercredi : 9h - 17h15
jeudi : 10h30 - 17h15
vendredi : 9h - 17h

Les cinq Malfoutus

Alemagna Beatrice Les cinq Malfoutus

Paris, éd Helium 2014, 32 pages

Ces cinq Malfoutus là pourraient bien être les cousins de Charlie Chaplin ou de Buster Keaton. Ils n'ont pas grand-chose à attendre de la vie, semble-t-il, parce qu'ils sont différents, maladroits, loins de toute perfection. Ça ne les empêche pas d'être emplis d'une douce joie de vivre, d'une philosophie presque débonnaire... Eux s'acceptent comme ils sont, avec tous leurs défauts, alors pourquoi les autres ne feraient-ils pas de même ? De son écriture très simple, mais parfaitement ciselée, à travers une histoire toute bête qui prend une tournure quasi lyrique, l'auteure provoque, l'air de rien, un sentiment de bienêtre absolu.

Lire la suite...
 

Les vents de vancouver Kenneth White

Kenneth White Les vents de Vancouver,

Marseille, éd. Le mot et le Reste 2014, 176 pages.

Kenneth White décide d’aller faire un tour dans le nord, partant de Vancouver il longe la côte ouest pour atteindre l’Alaska, traverse baies glacées, forêts profondes et cantines minables. Au passage il rencontre des mineurs, des gardiens de musées, des ours et pas mal d’indiens obèses. A chaque arrêt c’est l’occasion de convoquer les voyageurs du passé, un naturaliste écossais et glaciologue amateur, des coureurs des bois, des marchands russes ou encore des baleiniers des siècles passés.

Lire la suite...
 
Jeudi, 27 Mars 2014 16:26

La société des vagabonds - Harry Martinson

Harry Martinson, La société des vagabonds

Marseille, Agone, 2014

315 p., 34.80CHF.

 

Dans la même vie, Harry Martinson (1904-1978) aura été matelot, vagabond, militant et prix Nobel de littérature (1974). Une grande partie de son œuvre est autobiographique et La société des vagabonds revient, sous une forme romancée, sur ses années de trimard.

Lire la suite...
 
Mercredi, 22 Janvier 2014 11:05

Entre le déir de l'été et le froid de l'hiver - Leif GW Persson

Leif G. W. Persson, Entre le désir de l'été et le froid de l'hiver

Paris, Editions Rivages poche, 2012, 652 pages.

 

A Stokholm, un journaliste américain s'écrase devant un promeneur et son chien après une chute du quinzième étage d'une maison d'étudiants. Suicide, forcément. Sauf que sa seconde chaussure tombe quelques secondes après lui – tuant sur le coup le pauvre cabot... Ce fait n'empêche nullement la police de conserver son jugement, en effet le « suicidé » a même laissé une lettre d'adieu... Mais méfiance ! Derrière cette trame classique ("suicide ou meurtre ?") se dessine un récit original, différent et plutôt subversif.

Lire la suite...
 
Mardi, 17 Décembre 2013 12:39

Psychotropiques - Jean-Loup AmselleJean-Loup Amselle, Psychotropiques. La fièvre de l'ayahuasca en forêt amazonienne

Paris, Albin Michel, 2013, 226 pages, 32.20.

Brisons tout de suite le suspense : non, J.-L. Amselle n'a pas pris d'ayahuasca - ce qui lui sera amèrement (sans jeu de mot) reproché par certains de ses enquêtés, disant bien le type d'"irrationalisme" qui règne dans ces esprits (sans jeu de mot), révélateurs d'un certain air du temps pour lequel la "communion", la "révélation" valent bien la science... Cela tombe bien : c'est précisément cet air du temps qui intéresse l'auteur en tant qu'objet plus général d'investigation.

Lire la suite...
 

Pénurie - Meizoz et ZivoJérôme Meizoz et Zivo, Pénurie

Lausanne, Art&Fiction, 2013

Sfr. 45.-

 

Un futur très proche. Un pays qui ressemble fort au nôtre. La menace, diffuse mais obstinée, d’un conflit oblige ses habitants, qu’on devine habitués au confort, à vivre en autarcie, et à connaître l’angoisse du manque. On économise les dernières conserves, on se chauffe au bois, on fait la queue devant l’épicerie… Outre les biens matériels, c’est l’information qui manque : « Des pannes informatiques entravent toutes les communications. » Et, faute d’information, « nul ne sait jusqu’à quand pourrait durer la pénurie. » Les enfants, qui patinent sur l’autoroute déserte, s’en sortent bien, mais l’on devine les adultes au bord de l’effondrement nerveux.

Lire la suite...
 

Esprit d'hiver - laura kasichkeLaura Kasichke, Esprit d'hiver

Editions Bourgois, Paris, 2013

Sfr. 31.-

 

En ce matin de Noël, Holly, mère de famille américaine, se lève plus tard que d'habitude. Ce ne serait pas bien grave s'il n'y avait pas un pantagruelique repas à préparer et si sa fille voulait lui donner un coup de main, comme elle le faisait les autres années. Mais ce qui la préoccupe vraiment c'est ce sentiment diffus que quelque chose ne tourne pas rond. Son mari, parti chercher ses parents, ne revient pas. Une tempête aux proportions bibliques arrive soudain, les invités se décommandent et sa fille adoptive, Tatiana, semble agir de manière bien étrange. "Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux", cette intuition surgie du sommeil va petit à petit se révéler être une désagréable prémonition.

Lire la suite...
 

Péloponnèse - Eric ChevillardEric Chevillard, Péloponnèse

Paris, Fata Morgana, 2013

111 pages, frs. 29.50

Avez-vous déjà été indisposé par des inventions de la nature ou de l'homme aussi adaptées que le cheveu ou le balai ? Question purement rhétorique. Ce livre de râleur vous vengera de son ton acerbe des multiples agacements que ne manquent pas de susciter ces machins-trucs.

Lire la suite...
 

Izakaya! Laure KiéLaure Kié, Izakaya! Apéros japonais

Editions Mango, Paris, 2012

Sfr. 25.-

 

Si vous n'êtes pas familier de la culture gastronomique japonaise sachez qu'un Izakaya est un petit bistrot/débit de boissons qui se trouve à chaque coin de rue, où l'on va boire et manger après le travail. Car à côté des multiples bières et alcools de riz existe tout une culture du petit plat d'accompagnement que l'on consomme dans les volutes de cigarettes et les effluves de saké. Ecrit et concocté par une franco-japonaise, ce livre vous permettra de vous lancer dans la confection de petites merveilles qui vous changeront de vos ennuyeuses cacahouètes et vos chips neurasthéniques. Promis juré, c'est tout à fait abordable, le libraire a testé pour vous.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent1234SuivantFin»

Page 1 sur 4

Critiques récentes et moins récentes

Un HommePhilip ROTH
Un homme
Gallimard, 2007

Le livre commence par la fin. Quelques personnes dans un cimetière, autour d'une tombe. On enterre un homme. Un homme à l'existence ordinaire. La suite, une histoire banale, consiste en la dissection de quelques tranches de la vie de cet homme. Son enfance. Les femmes. La famille. Quelques expériences liées à la mort et à la fragilité de son corps. La vieillesse. La solitude. La mort. Des thématiques chères à Philip Roth dont la plume semble toujours plus aiguisée au fil du temps et des romans. Les drames existentiels de notre société semblent être disséqués par le scalpel de l'écrivain dans une économie de mots qui rend un caractère parfois poétique au texte.

Lire la suite...
La coopérative des librairies Basta! existe depuis 1978. Elle répond à une demande exigeante et survit obstinément dans un environnement commercial difficile, dominé par les géants du livre qui laissent peu de place aux petites librairies. Celles-ci ont un rôle primordial à jouer pour lutter contre la standardisation culturelle.

Les ami-e-s

AEHMO Association pour l'étude de l'histoire du mouvement ouvrier

AEHMO

Soutenir Basta!



Passer commande

Toutes les critiques

La coopérative

Obsession disques