Je n'irai pas ! - Eugène Cotte

Je n'irai pas ! - Eugène Cotte

Entre Neyruz et Denezy

Eugène Cotte, Je n'irai pas ! Mémoires d'un insoumis

Montreuil, La Ville brûle, 2016, 240 p. 22.-

 

En 1910, la population de Neyruz-sur-Moudon dépassait les 250 habitants, record historique. On construisait alors une nouvelle route vers Denezy, dans un relief compliqué. Eugène Cotte n’était pas le soldat qui rentre au pays, bien au contraire : c’était un insoumis français, anarchiste, qui vécut et travailla plus d’un an entre Neyruz et Denezy, sans doute sous un nom d’emprunt.

Paris, ville ouvrière - Maurizio Gribaudi

Paris, ville ouvrière - Maurizio Gribaudi

Maurizio Gribaudi, Paris, ville ouvrière. Une histoire occultée (1789-1848)

La Découverte, 2014, 444 p., CHF 46.20.

L’auteur commence par analyser les représentations projetées avant 1830 par les chroniqueurs et artistes bourgeois sur les quartiers populaires du centre parisien. Si le pittoresque tend alors à l’emporter, les clichés s’aggravent après la révolution de 1830 puis l’épidémie de choléra qui a lieu deux ans après : assimilées à leurs conditions de vie difficiles, ces populations sont dorénavant décrites comme des classes dangereuses et dépravées.

Pages

Personne ne gagne

Récit à la première personne de la vie de Jack Blake, cambrioleur par vocation, admirateur des truands, perceurs de coffres, des Billy the kid et autres Part Garrett dont les récits des aventures vibrent encore dans cette Amérique de la fin du XIXème siècle. Vous croiserez des putes au grand coeur, des miséreux magnifiques ou philosophes, des flics véreux, des hobos et des matons. Le livre grouille de personnages hauts en couleurs, touchant, truculent. Un beau et addictif récit picaresque, dans la lignée d'on London.

MP

Récit à la première personne de la vie de Jack Blake, cambrioleur par vocation, admirateur des truands, perceurs de coffres, des Billy the kid et autres Part Garrett dont les

Pauline Delage - Violences conjugales