Expliquer la vie. De l'âme à la molécule - André Pichot

Quaé éditions, Versailles, 2016, 1213 pages, 37.70.
Historien et philosophe des sciences, André Pichot propose ici, dans la lignée de ses ouvrages précédents Histoire de la notion de vie et Histoire de la notion de gène, un volume important sur les multiples façons dont a pu être expliquée la vie.
Du « pneuma » antique à l’animal-machine moléculaire, la biologie accumule le savoir mais manque d’une théorie de l’originalité du vivant et de sa cruciale dimension historique complétant son explication physico-chimique. Le pauvre modèle « un gène -> un caractère » demeure ainsi prégnant, du moins dans les médias qui persistent à le promouvoir malgré sa fausseté avérée, au prix de quelques fantasmes scientistes et dégâts écologiques.
En passant, André Pichot bouscule, sans pour autant tomber dans un quelconque créationnisme, le dogme néodarwinien et tranche nettement avec certains portraits hagiographiques d'un Darwin semble-t-il largement surestimé. Il sait quant à lui fait preuve d’un impressionnant souffle d’historien pour démêler de façon convaincante et avec pédagogie l'écheveau complexe de ces conceptions.
YB

Rubrique Critiques: